Limiter notre impact sur l’environnement ?

 

Avec le réchauffement climatique, la pollution et l’épuisement des ressources naturelles, les entreprises doivent repenser leurs processus et les effets sur l’environnement. En tant que nouvelle entreprise, nous souhaitons limiter un maximum notre impact sur l’environnement et nos processus sont réalisés dans cette optique.

 

Pas de gaspillage alimentaire

Chaque année en France, nous gaspillons 10 millions de tonnes de nourriture consommable, ce qui représente 150 kg par an et par habitant. Un chiffre qui fait froid dans le dos quand on sait qu’une personne sur dix a du mal à se nourrir.

De notre côté, nous commandons auprès de nos fournisseurs en fonction de nos besoins. Viandes, fruits et légumes, nos matières premières sont calculées au gramme près afin d’éviter les déchets. Si par malheur nous avons quelques morceaux de viande en trop, ils terminent dans l’estomac de la petite Nala 😊.

Certaines de nos recettes contiennent des fruits et légumes où les épluchures et extrémités sont retirées. C’est le cas par exemple des potirons, courgettes, carottes ou des bananes. Les bouts et épluchures de nos fruits et légumes sont alors compostés afin de créer un engrais naturel et efficace pour favoriser la pousse des plantes.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est une priorité qui nous tient à cœur et nous sommes fiers de notre politique 0 déchet alimentaire.

.

Privilégier les circuits courts

Le transport du producteur au consommateur représente 4% des émissions totales générées par la nourriture. Pour atténuer notre impact sur les émissions de gaz, nous commandons toutes nos matières premières en France, et quasiment toutes nos matières premières en région centre.

Par exemple, nos fruits et légumes viennent de Tours et ses alentours. Notre viande de porc provient de Vendôme (41). Malheureusement, nous n’avons pas encore trouvé de sardines dans la région centre, mais on continue d’espérer 😊.

Nous souhaitons proposer de bons plats cuisinés pour nos chiens et chats, mais pas au détriment de l’environnement. C’est pour cette raison que nous réfléchissons à l’impact de chacune de nos actions. Nous cherchons donc chaque jour à respecter notre terre comme tout le monde se doit de le faire  !

Arthur.

 

ANICALI : de la cuisine à la gamelle

Lancement officiel des gamelles maison, c’est reparti pour les productions !

 

Aujourd’hui, on a remis la main à la patte pour préparer de bons petits plats pour nos amis à 4 pattes. Ce sont les chiens qui sont à l’honneur avec notre recette à la viande de porc, carottes, pommes et bananes. Des légumes du Val de Loire, de la banane de la Martinique et du Porc du Perche : tous les ingrédients sont réunis pour savourer un bon repas fait maison.

.

Une cuisine passionnée pour des compagnons enchantés !

C’est dans la joie et la bonne humeur que nous vous avons préparé de bons plats fortement appréciés par nos amis à 4 pattes. Comme habituellement, nous nous sommes rendus chez nos chers fermiers dans le Loir et Cher (41). La matinée était consacrée au nettoyage et à la découpe des matières premières origine France (Cocorico !).

Sur les coups de midi, alors que la faim se faisait ressentir, on a failli craquer pour un petit plat ANICALI. Mais nous les gardons pour ton loulou, promis ! 😊. La deuxième partie de la journée de production était dédiée à la mise en pochette des préparations et à la stérilisation.

La fin de journée approche, nous mettons les bouchées doubles pour le nettoyage de la cuisine et le chargement des plats : je suis pressé de retrouver Nala ! Était-elle contente de me retrouver ou est-ce parce que je sentais les bons plats Anicali ? La réponse est toute trouvée 😊.

Notre production du jour ne demande maintenant plus qu’à être dévorée ! Pour cela, rendez-vous dans notre boutique en ligne pour faire plaisir à ton loulou, et faire de son repas un instant de pur bonheur 😉.

Simon.